General

Lbye : une proposition sur les critères de sélection du nouveau gouvernement adressée au Parlement (Lead)

_: Le Premier ministre libyen désigné, Abdelhamid Dbaiba, a annoncé jeudi qu’il enverrait au Parlement de Tobrouk une proposition relative à la nouvelle « structure gouvernementale » qu’il entend former.

C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue par Dbaiba dans un hôtel de la capitale, Tripoli, et suivie par l’Agence Anadolu.

« Ce matin, nous avons adressé une proposition sur les critères de sélection du gouvernement d’union nationale à la présidence de la Chambre des représentants, accompagnés des recommandations du Forum de dialogue et du programme d’action du gouvernement, en respectant le délai qui nous a été accordé dans le cadre de la feuille de route », a déclaré le Premier ministre libyen.

Dbaiba n’a pas précisé si ladite structure gouvernementale, incluait les noms des ministres de son cabinet. Conformément aux recommandations du Forum de dialogue libyen du 5 février courant, vendredi serait la date limite pour le Premier ministre, pour présenter la composition de son gouvernement au Parlement.

« Les critères, les principes et la méthodologie pris en compte dans la sélection de cette structure gouvernementale, impliquaient toutes les dimensions qu’a connu le pays récemment, notamment sa sortie d’une situation de conflit, le sentiment de marginalisation et d’absence de représentation de nombreux membres de la nation libyenne, ainsi que le problème de la légitimité politique et la division des institutions libyennes », a déclaré Dbaiba.

Et d’ajouter, « Les concertations et le dialogue ont été adoptés comme bases pour l’élaboration de cette proposition. C’est dans ce sens que nous avons entamé des concertations intensives avec des représentants des circonscriptions électorales de la Chambre des représentants, ainsi que des représentants du comité de dialogue en plus de certains représentants des différentes composantes de la société ».

« Au cours de ce processus de concertation, nous avons contacté toutes les parties politiques et les belligérants du conflit, et nous avons adopté principalement la compétence comme critère le plus important pour préparer la proposition relative au gouvernement », a-t-il fait observer.

Dbaiba a mis l’accent sur le fait qu’une répartition équitable entre les régions, en ce qui concerne les postes de souveraineté, a été prise en compte, en plus du principe de concertation ».

Il a souligné que son gouvernement devra relever plusieurs défis dont les plus importants concernent la pandémie du coronavirus et la crise de l’électricité. Il est question également d’assurer les liquidités et les services aux citoyens.

Et d’expliquer « Nous sommes dans une course contre la montre, par conséquent, et avant même la formation du gouvernement, nous avons entamé une opération de communication avec les experts et les institutions concernés par ces dossiers, pour hâter la résolution de ces problèmes dès que le gouvernement sera approuvé».

Le 13 février, Dbaiba a annoncé l’entame effective de l’évaluation de tous les CV présentés par les candidats, soulignant que ses choix seront fait selon les critères de compétence, tout en tenant compte de la diversité et d’une large participation.

Le 5 février, le Forum de dialogue politique libyen (75 politiciens représentants les trois provinces libyennes à savoir : Tripolitaine, Cyrénaïque et Fezzan), sous les auspices des Nations Unies, avait élu une autorité exécutive intérimaire pour diriger les affaires du pays et préparer le double scrutin législatif et présidentiel prévu le 24 décembre 2021.

La confiance au nouveau gouvernement devait être accordée dans les 21 jours qui suivent son élection. En cas d’échec, le nouveau cabinet gouvernemental sera présenté aux membres du Forum de dialogue.

Source: Anadolu Agency